logo hexapoda long

Créé en 2010, Hexapoda est géré par l’Association « Environnement & Progrès ». L’Insectarium travaille en collaboration étroite avec l’Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive de Gembloux Agro-Bio Tech (ULg) et est un des acteurs de l’Embarcadère du Savoir.

 

Mais qui est Jean Leclercq ? 

imageLarge

Au sein de cet espace didactique, le public découvre le monde des Hexapodes (incluant les Insectes) à travers une exposition permanente et un jardin spécialement aménagé, mais aussi à travers des expositions temporaires, des ateliers, des animations diverses…

Les Insectes sont méconnus du grand public, ils sont souvent synonymes de pestes, de maladies voire de manques d’hygiène ; alors que leurs apports dans tous les écosystèmes terrestres ainsi que dans beaucoup d’écosystèmes aquatiques sont essentiels à leur équilibre.

 

DSC 0229

 

Leur importance dans l’économie humaine est aussi difficile à chiffrer. Mais que serions-nous sans les pollinisateurs qui fertilisent nos arbres fruitiers et certaines de nos cultures, sans les prédateurs qui nous débarrassent de divers nuisibles, sans les nécrophages et les scatophages qui éliminent respectivement les cadavres et les excréments ?

Les insectes entrent aussi dans le menu quasi quotidien de 3000 ethnies (hors Europe). Sans eux, les carences en protéines, en certaines graisses, et en sucres seraient dramatiques pour plusieurs centaines de millions de personnes vivant dans les régions intertropicales.

Dès lors, nous nous devions de présenter ces Hexapodes au grand public au travers d’une exposition permanente ouverte toute l’année.

 

Des collections d’Histoire naturelle pour quoi faire ?

L’espace muséal a été enrichi de nombreuses collections d’insectes naturalisés. Elles renforcent, expliquent et illustrent certaines thématiques importantes de l’exposition permanente. Ces collections proviennent principalement des collections conservées à l’unité d’Entomologie de Gembloux Agro-Bio-Tech de l’Université de Liège mais aussi du Musée de l’Afrique centrale de Tervuren et du Field Museum of Natural History de Chicago.

DSC 0557-Modifier copie

Tous les Hexapodes de ces collections, outre leur apport didactique indéniable, constituent la mémoire de la biodiversité d’une région, d’un pays, voire d’une faune particulière. Leur importance est donc incommensurable.Les collections s’accroissent régulièrement grâce aux apports du personnel d’Hexapoda et des chercheurs ainsi que des collaborateurs scientifiques de l’ULg, mais aussi grâce aux dons de collectionneurs passionnés.

Partagez cette page